Les intolérances alimentaires

Les intolérances alimentaires

Partagez

Les intolérances alimentaires peuvent parfois être à l’origine de certains de vos soucis de santé sans que vous ne le sachiez !

Les intolérances alimentaires

En effet, nous sommes tous intolérants à certains aliments qui lorsque nous les ingérons nous provoquent nombres d’inflammations ou autres troubles digestifs, intestinaux, cutanés, articulaires… Ce sont les intolérances alimentaires !

Par exemple nous pouvons présenter une intolérance au caviar. Mais si nous n’en mangeons qu’une foi dans l’année, voir jamais, il n’y a bien évidemment aucun risque pour notre organisme. Mais par contre, si nous sommes intolérants à la levure boulangère et que nous sommes consommateurs régulier de pain… Nous risquons de voir apparaître un certain nombre d’effets plus ou moins gênants se manifester.

Quels sont ces effets ?

Cela peut aller de petits troubles digestifs, aux phénomènes de ballonnements ou de lourdeurs, mais également à des problèmes de peau : (eczéma, psoriasis, acné, urticaire…) ou encore problèmes intestinaux tels que : (rectocolites sanguinolentes, colon irritable, maladie de Crohn, maladie cœliaque,…) diabète, obésité, fatigue chronique, asthme, migraines, maladies auto-immunes… et même certaines inflammations articulaires ! (Liste non exhaustive) !

Interview du Dr Jean Pierre WILLEM

Qui est concerné par les intolérances alimentaires ?

Les intolérances alimentaires nous concernent tous. Comme dit plus haut, si je suis intolérant au caviar que même les amateurs ne consomment qu’occasionnellement, le risque d’avoir une réaction est quasi nul. Mais si par exemple je suis intolérant au café, et que j’en bois plusieurs tasses par jour, je risque d’avoir à faire à des effets plus ou moins embêtants. Et tant que je n’en serais pas conscient, je continuerais à consommer ce produit qui est la cause directe de certains de mes troubles de santé. Aussi, il est très important de connaitre nos différentes intolérances alimentaires.

Attention de ne pas confondre intolérances alimentaires et allergies !

Les allergies se manifestent immédiatement après l’ingestion de l’aliment : diarrhée, yeux qui piquent, nez qui coule, conjonctivite, urticaire…ceci, pour les moins graves.

Et parfois par des chocs anaphylactiques pouvant entrainer la mort dans certains cas chez les personnes les plus sensibles à des produits comme les arachides, le venin d’abeille ou de guêpe, certains produits anesthésiants, certains antibiotiques…

Les intolérances alimentaires quant à elles se manifestent moins rapidement, et apparaissent après plusieurs jours, voir plusieurs mois ou années d’absorption d’un ou plusieurs aliments auxquels nous sommes intolérants.

Quels sont les aliments qui peuvent nous provoquer les intolérances alimentaires ?

Tous ! Sans exception. Ceci dit, je vais vous donner ci-dessous les vingt aliments auxquels il y a selon certaines statistiques, le plus de risques d’être victime d’un phénomène d’intolérance alimentaire :

  • Lait de vache et sous produits (fromages, crème fraîche, sauce béchamel, beurre, yaourts, crèmes dessert, glaces, biscuits, gâteaux…)
  • Levure boulangère
  • Gluten (pain, pâtes, biscuits…)
  • Œufs
  • Noisettes
  • Amandes
  • Riz
  • Ail
  • Vanille
  • Miel
  • Poulet
  • Crevettes et fruits de mer
  • Orange
  • Banane
  • Ananas
  • Tomates
  • Soja
  • Poivron
  • Haricots verts
  • Carotte

Ceci dit, vous pouvez très bien présenter une intolérance alimentaire à d’autres aliments, comme par exemple les épices comme le poivre, ou encore, piment, cannelle, curry, certains poissons, certaines viandes, le thé vert, ou encore le chou, maïs, cacao, cacahuètes, sucre de canne,  etc… il y en a plus de 300 ! Voilà pourquoi il est très important de les détecter.

Comment connaitre les intolérances alimentaires qui m’empoisonnent la vie ?

Rien de plus simple. Comme vous l’explique le Docteur Jean Pierre Willem dans la vidéo de la sympathique LILOU MACE, il suffit d’une prise de sang effectuée dans certains laboratoires qui pratiquent cette analyse. Laboratoires que vous pourrez facilement trouver sur Internet, ou dans l’ouvrage passionnant du Docteur Jean Pierre Willem : «  Les intolérances alimentaires, je ne veux plus être malade » aux éditions Guy Trédaniel

Après, il suffira de supprimer les aliments auxquels vous êtes intolérant, et vous allez progressivement retrouver la pleine forme !

Je vous souhaite une très bonne santé.

Jean Charles Weber,
Naturopathe, Magnétiseur, Conférencier, fondateur du Club Santé Forme


Partagez

Jean Charles WEBER

Naturopathe, Certifié en Phyto-Aromathérapie Faculté Libre de Médecines Naturelles de Paris, Blogueur et responsable de réseau mlm

Laisser un commentaire

Les liens des commentaires peuvent être libérés des nofollow.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Fermer le menu